Needle play et pluralité les jeux pervers du Kinky Club du 23 février 2018

0
425

Le mois de février au Kinky Club s’est clôturé par une salle comble pour assister à la performance piquante de l’artiste Asami Freak.

La demoiselle, de coton blanc vêtue, sur fond de musique piano a offert un spectacle saisissant et inédit.

Dans une lente danse hypnotique, elle se parait son corps d’aiguilles.

Le contraste entre sa grâce et le côté extrême de son art offrait aux voyeurs un show qui a coupé le souffle à plus d’un.

Jamais le club ne fut aussi silencieux, religieux même qu’à la fin de la performance, quand alanguie Asami semblait en transe, étalant le sang sur sa peau porcelaine.

Les jeux qui ont suivis ont été fidèles à l’esprit du Kinky Club, pervers, déviants et multi joueurs.

Une délicieuse scène de pluralité masculine autour du sling, une punition à la badine de Mlle Calamity tandis que la barmaid usait du martinet sur C et que DirtyVonP fouettait sa soumise à l’étage.

Y, artisan, a apporté au Club un trousseau entier de paddles en bois, faits mains qui sont à disposition pour les essayer.

Rdv vendredi prochain pour attaquer le mois le mois de mars comme il se doit : dans le vice et le plaisir !