Premier pas dans un club BDSM à Paris au Kinky Club

1050

Les Goûters nouvelle version ont tenu toutes leurs promesses et nous ont offert un début d’après-midi des plus enivrant.
Les hommes étant désormais invités dès 13h, 2 joueurs se sont joint aux 3 couples présents.

A et S faisaient leur retour au Club après quelques années, ils ont de nouveau pu apprécier les possibilités des lieux. Passant du boudoir où Madame fut exhibée, au banc à fessées qui donna lieu a d’excitants cris et soupirs réhaussant les jolies rougeurs sur les fesses offertes de Madame.

Pour achever ce Déjeuner, cette dernière gémit sous les caresses de Monsieur et de nos hommes de talent, toujours prêts à offrir leurs services.

De leur coté, C et R ont fait leurs premiers pas au Club et ont profité du calme apparent du Déjeuner pour prendre leurs marques. Il n’a pas fallu longtemps à C pour entreprendre son compagnon dans le salon. Celui-ci, n’en pouvant plus d’impatience et d’excitation, l’entraina dans la salle de jeu du bas. Offerte et caressée sur le sling, ses vocalises ont retenti dans le Club et ravi les oreilles de nos convives.

Face à elle, Solenka pu profiter du spectacle tout en se contractant langoureusement sous les coups de chambrière de DirtyVonP. La blonde C après avoir joui longuement goûta aux supplices du martinet que R avait décidé de lui infliger pour calmer ses ardeurs.
L’après-midi continua de plus belle avec A et sa soumise D. Connaissant le Club de réputation, ils avaient décidé d’en franchir les portes à l’occasion d’un Goûter et purent s’amuser dans chaque pièce. Une domination sensuelle rendait le spectacle de leurs jeux fabuleux à regarder. A, soumise docile et endurante, subit de nombreuses sessions d’impact : fouet, cane, badine et cordes comblèrent sa volonté de satisfaire son Maitre. Ils partirent ravis et hâtifs de revenir jouer en ce lieu tellement unique.

Pour terminer la journée DirtyVonP attacha H. qui avait très envie de tester sa première suspension. Son corps nu et sculptural fut contraint dans les cordes roses pour l’occasion de DirtyVonP qui agrémenta son travail d’un bondage de sexe que H. apprécie toujours particulièrement, en témoignent ses impressionnantes érections. L’espiègle Solenka profita de l’occasion pour battre et torturer le sexe turgescent d’H, emporté par un flot d’endorphines dû à l’intensité de la scène.

Toujours attaché très serré il fut enfin déposé au sol où Solenka tira sur son sexe tendu avec la corde de son bondage et lui infliger moult coups puissants de sa cravache sur le gland et les couilles. H fini en transe tout comme Solenka qui a enfin passé le pas de la domination sadique.

 

Rdv vendredi prochain pour un nouvel après-midi de perversion à Paris.