Les soumises à l’honneur au Kinky Club du vendredi 16 novembre 2018

490

Les Goûters du Kinky Club se suivent et ne se ressemblent jamais. Enfin… Nous accueillons toujours des joueurs et joueuses de qualité qui viennent pratiquer et échanger. Cela nous rempli de joie chaque vendredi.

Ce vendredi, les soumises furent encore plus à l’honneur qu’habituellement. Elles ont goûté aux plaisirs du Kinky Club et à toutes les possibilités de tourments que notre lieu d’exception peut offrir.

Maître S et sa soumise C ouvrirent la bal des festivités. Ils prirent le temps de découvrir les lieux, passant d’une pièce à l’autre. Maître S chauffa l’esprit de C avec beaucoup de cérébralité.

Pendant ce temps là, Maître B et sa soumise L arrivèrent au Club pour la seconde fois. Elle, vêtue d’un joli corset satiné et d’un micro string mettant en valeur sa croupe. Ils n’attendirent pas longtemps avant de monter jouer dans les étages et alternèrent fessées et caresses, faisant retentir le Club de cris et gémissements. Maître B ne laissa aucun répit à L dont les fesses rosissaient toujours davantage.  Cette rougeur enflamma l’esprit de Maître S qui se mit à attacher les seins et le sexe de C avant de la placer sur la croix tournante. Il entreprit un travail des tétons méticuleux agrémenté de coups de martinet. Les deux couples s’excitant l’un et l’autre, l’ambiance et la température se chauffèrent immédiatement pour le plaisir des voyeurs proches.

Dès son arrivée, D fut emmenée et exposée par Maître J sur le banc à fessées, les yeux bandés, elle ne pouvait qu’entendre les cris de ses amies de jeu. Les trois Maîtres s’en donnant à cœur joie pour faire gémir ces Dames. Maître J, après une séance de fessée à la main, éclaira le sexe humide de D tout en l’agaçant d’un vibro.

Les voyeurs étaient sollicités pour s’approcher au plus près de l’intimité de D dont le plaisir était à la hauteur de sa gêne.

Vêtue d’une combinaison ouverte en dentelle noire, la belle Ryouko dominait fermement, armée d’un paddle et d’une badine. Elle se fit ensuite adorer les pieds, ceux-ci chaussés de splendides talons fetish démesurés, mettant en valeur ses longues jambes.

DirtyVonP se fit un plaisir d’administrer à Lil Devil sa correction hebdomadaire. Celle-ci fut particulièrement dure et cinglante, comme en témoignent les marques qui zèbrent encore ses cuisses et ses seins. (Les convives du Munch&Play privé organisé par le KinkyClub le lendemain à Aix en Provence en furent ébahis).

J&J, convives réguliers, nous firent le plaisir de sortir les cordes et J attacha J dans le salon baroque avant de la fouetter longuement puis de la baiser vigoureusement devant tout le monde. Quelques claques et crachats pimentèrent la jouissance de J.

 

Rdv vendredi 23 novembre en compagnie de Mademoiselle Calamity qui sera revenue d’Aix en Provence.