Résumé du Kinky Club sortez le cuir du 10 mai 2019

455

Quel joli mois de mai que celui-ci plein de débauche au KinkyClub !

L’atelier Sortez le Cuir fut un succès auprès de la petite trentaine de convives.

La dizaine de couples présents redoubla de jeux et de perversion. Un Quatuor s’amusa du début à la fin de ‘après midi en dominant deux soumises endurantes et gémissantes pour le plaisir des voyeurs alentours. Elles furent tour à tour, attachées côte à côté, unies dans la souffrance et le plaisir. Battue recto-verso, travaillées des seins et du sexe avec force de poids, pinces et claquement de martinet avant d’être longuement doigtées et caressées.

Mademoiselle Calamity, malgré son extinction de voix, se fit un plaisir d’humilier verbalement et physiquement SoumisS, venu avec D, une ex petite amie. Il souhaitait lui faire découvrir sa condition d’esclave attitré de Mademoiselle depuis un an. Elle le lui fit bien payer. Privé des sens par une solide cagoule de cuir noir, bandeau intégré et plug buccal, il fut contraint au moyen d’un arm binder assorti, pour changer un peu des séances de shibari avec Mademoiselle. Plaqué au mur, il ne pouvait qu’entendre de loin, les cris des soumises battues à ses côtés et tandis que sa respiration se restreignait, Mademoiselle sortit son nouvel accessoire ; un violet wand.

Dans la pénombre rougeâtre du donjon, la lueur violette des différents embouts en verre grésillait et attirait l’attention visuelle et auditive de tous.

Shhrrrr…. Mademoiselle commença par la cuisse, d’abord de loin afin de créer un petit arc violet et elle promena l’embout partout sur le corps de son soumis. D, les yeux ébahis, n’en revenait pas. Se faire baiser les pieds par son ex-amant, l’entendre la glorifier et avouer qu’il était une petite crampe minable l’avait déjà remuée. Elle voulu jouer, timidement puis s’enhardi, plus franchement, jusqu’à lui envoyer des décharges sur les tétons. Elle rendit l’appareil à Mademoiselle et entrepris de travailler les minuscules rustines. Mademoiselle lui donna des pinces pour s’amuser et des ventouses à placer en premier pour faire affluer le sang et gorger les tétons. D s’amusa ainsi un moment tandis que SoumisS, excité d’être dominé à deux par sa Maîtresse et son ex-amante, ne pouvait contrôler son érection. L’occasion évidente d’être touché à cet endroit par le diabolique Magic Wand. Il capitula après quelques sursauts. Rendu à la liberté, il put aller laper un peu d’eau dans la gamelle tandis que Mademoiselle cravachait les fesses de M, gentiment offert par sa Maîtresse V.

Y, découvrait le KinkyClub et par là même, le BDSM qu’il ne connaissait pas en dehors de ses séances avec Mademoiselle. Il explora, observa et se fit d’intenses réflexions intérieures à la vue de ces personnes réunies par plaisir et vice. Il sympathisa avec Florian au bar, toujours de bons conseils et accueillant.

O se faisait dominer par Maîtresse S, superbe, vêtue d’une combinaison moulante mettant en valeur la finesse de sa taille et de collants résille gainant ses longues jambes. Très cérébrale, elle lui fit réciter un texte et se servit de lui comme mobilier dans le boudoir et le salon. Une séance de martinet appuyé et de service,

M, jamais en reste pour être battu, fut de nouveau offert par Maîtresse V. Cette fois à DirtyVonP qui animait son atelier. A cet instant, tous les joueurs prenaient une pause bien méritée au salon et buvaient un verre, croquaient un ourson guimauve.

L’absence de Miss Kassandra, pourtant annoncée, fut regrettée, elle avait été invitée par Le Divin Marquis pour animer un atelier sur le thème de la Fessée. Nous sommes heureux de voir que le concept plait au point d’influencer les autres Club et nous espérons qu’il fut aussi convivial que notre atelier Education Anglaise de la semaine précédente.

Rassurez-vous elle sera bientôt présente au KinkyClub pour rougir les fesses des amateurs.

Une amie, D, venait explorer sa facette dominante. Mademoiselle lui fit essayer le Violet Wand sur SoumisS qui fut mis au service de la belle. Elle lui tortura longuement le sexe, profitant qu’il fut entravé des cordes roses de Mademoiselle. D appris également à donner de la badine sur les fesses de M, généreusement offert par sa Maîtresse à qui en manifestait l’envie. M fut donc aussi offert aux mains débutantes de C qui découvrait le BDSM.

Celle-ci, l’esprit échauffé par son voyeurisme et les caresses de son compagnon F, se remettait d’une séance de martinet.

F domina G, ravissante dans son harnais de cuir, partout dans le Club. Travail anal et baise dans le donjon du bas puis exposition devant les voyeurs à l’étage, martinet, fouet et autres plaisirs de cuir et de chair pour le plus grand plaisir de tous, notamment de V et JC, venu en couple découvrir.

Enfin il fut l’heure de rentrer chez soi pour chacun. C’est toujours avec un pincement au cœur que nous venons interrompre vos jeux pour annoncer la fin de la récréation.

Merci à tous pour ce bel après midi où la domination féminine était à l’honneur !

Rdv la semaine prochaine en compagnie de Mademoiselle mais aussi LilDevil qui endurera les jeux d’aiguille sous les mains expertes de DirtyVonP.