Correction à la badine et première fois dans les cordes le résumé du Kinky Club du 21 juin 2019

348

Comme chaque vendredi les joueuses et joueurs de Paris et même du Japon s’étaient donné rendez vous aux Goûters du Kinky Club afin passer un après-midi au frais mais dans une ambiance des plus brûlantes…

Nous avons notamment reçu mesdemoiselles L. et A. qui viennent nous voir régulièrement pour assouvir leurs envies de cane et de badine. Elles furent comblées au delà de leurs espérances. L. était ravissante dans sa robe bustier noire et A. fraîche et pimpante en petite jupe estivale, toutes deux ravies de pouvoir s’offrir ce moment de détente et de perversions en notre compagnie.

Monsieur B. accompagné de son adorable amie Japonaise Y. nous a rejoint par la suite. B. voulant absolument faire découvrir à Y. en vacances, les délices cachés de notre capitale.

Y. est vite tombée sous le charme du KinkyClub et de ses membres… Un peu timide au début elle n’en fut que plus délurée par la suite.

NS vint aussi prendre sa fessée. Celle reçue la semaine passée par DirtyVonP l’avait tant travaillée qu’elle revint la réclamer et confier son envie de rivaliser avec ses consœurs à qui criera le plus fort. Encore une fois, la raclée sembla exciter la demoiselle, qui rentra chez elle animée de cette joie secrète que l’on éprouve après une belle correction.

Monsieur J accompagné de la ravissante M. une blonde platine, moulée dans une petite robe blanche fit tourner la tête à nombre de nos hommes seuls, qui purent profiter, et plus que du regard, de son corps et de son intimité.

Après un brin de discussion, mademoiselle L parti dans la salle du haut recevoir les coups de canes expert de Florian. Alternant les coups rapides et lents, il fit se tordre de douleur et de plaisir L. offrant sa croupe aux mains de notre expert. Son amie A. regardait, gourmande, le cul de son amie rougir et se couvrir de traces rouges.

Y. après avoir pris ses marques dans le Club, accompagnée de B. demanda à DirtyVonP une session de Shibari. Elle rêvait depuis longtemps de se retrouver contraintes et elle ne fut pas déçue. Après s’être dénudée entièrement, elle fut contrainte et dévoilée devant nos voyeurs qui se sont délecté de ses cris et gémissement de honte.
Malgré la souffrance ressentie son excitation était plus que palpable et B. s’occupa de la faire jouir dans le sling attenant à son lieu de supplice. Elle pu reprendre l’avion juste après, comblée !

La blonde M. se décida à découvrir l’étage où elle fut offerte. Dans les bras de son Maître elle du se laisser toucher, caresser et fouiller par nos hommes de talent. Son plaisir n’était pas feint et bientôt ses cris de jouissance et la suave odeur de son plaisir emplirent le haut du Club.

Pour finir cet après midi fabuleux, J et J nous rejoignirent pour une séance de sexe et de domination des plus énergiques et des plus perverses.

A vendredi prochain pour passer le certificat de fin d’étude en compagnie de Mademoiselle Calamity !