Merci de ce cadeau : baptême de Shibari pour Ô

831

Bonjour Mademoiselle Calamity, je souhaite vous remercier à nouveau de m’avoir fait ce magnifique cadeau hier, en m’offrant mon baptême de shibari. Et quel baptême ! Nous nous étions vus une seule fois auparavant, lors de ma toute première venue au club en janvier dernier, lors de laquelle vous m’aviez accueilli et conduit auprès de M  (me faisant agenouiller sur le prie-dieu, et plaçant la poignée de ma laisse dans ma bouche).

J’avais fait le récit de cette séance sur votre site. Depuis ce jour, je suis avec toujours plus d’intérêt votre travail (et celui de DirtyVonP) avec les cordes (je crois pouvoir dire que j’ai vu toutes les photos et films que vous avez mis en ligne, sur les différentes plateformes). C’est un domaine pour lequel j’avais déjà une curiosité particulière avant même ma venue au club.
Mais depuis ma découverte des plaisirs de la soumission grâce à M, je rêvais de sentir la contrainte particulière liée à l’immobilisation par les cordes. Les cordes me donnent l’impression de donner la possibilité d’abandonner totalement son corps à l’autre, de lui donner tout pouvoir. Et c’est une sensation que je rêvais de connaître, car cette idée d’abandon total est pour moi délicieusement vertigineuse.

Juste pour éprouver la sensation des cordes, j’avais même fait quelques essais sur moi-même, en suivant laborieusement des tutoriels. J’y étais parvenu, mais bien-sûr, le résultat en terme de sensations était nul. Il manquait l’essentiel, à savoir l’Autre. Quoi que je fasse, je conservais le contrôle, il ne pouvait y avoir d’abandon…

Aussi, lorsque j’ai compris hier que M vous demandait cette faveur pour moi, je n’arrivais pas à y croire. Et l’expérience a dépassé encore mes attentes. Votre bienveillance si évidente (et que j’avais déjà perçue lors de notre première rencontre) me permettait d’avoir instantanément une confiance absolue, totale, chose indispensable pour s’abandonner complètement.
Connaissant bien votre travail, lorsque vous avez placé mes mains près de mes chevilles, j’ai assez vite imaginé la position dans laquelle vous alliez m’attacher, m’exposant de la manière la plus crue.
Je sais que vous appréciez cette position, dont j’ai vu différentes variantes dans vos récents posts.
Il faut que vous sachiez que je suis dans la vie quelqu’un de très timide, discret et pudique. M joue de ces caractéristiques de ma personnalité, en m’imposant la nudité totale et l’exposition. Vous imaginez donc pour moi l’intensité de ce moment dans lequel je m’abandonnais à vous et à M, sous les regards de tous (heureusement invisibles à mes yeux).
J’ai tout de suite adoré votre geste rapide, adroit, précis et ferme. La tension maîtrisée de la corde, qui contraint mais ne blesse pas. Et puis la progression de la contrainte, ce sentiment de perdre peu à peu la maîtrise de son corps. C’était absolument merveilleux. L’expérience, a été émotionnellement très forte.
Lorsque vous m’avez détaché, j’étais toujours dans cet état totalement relâché, et j’ai eu soudain très froid. Il m’a fallu un certain temps avant que cette sensation ne s’estompe et que je « revienne sur terre ».
Voilà, je voulais juste vous dire à quel point j’ai pu apprécier ce merveilleux cadeau que vous m’avez offert hier, et vous en remercier une nouvelle fois.
Je vous souhaite un très bon week-end
Ô