Sévère mais juste (pour son plaisir) : mon après-midi Education Anglaise au Kinky Club

393

Les vendredi après-midi se suivent et se ressemblent au Kinky Club, au gré des ateliers « proposés par DirtyVonP et l’extraordinaire Mademoiselle CalamitySteph. Vendredi dernier, le sujet de la semaine : Education anglaise (et la désormais traditionnelle dictée) avait attiré beaucoup de monde. Beaucoup d’hommes sans doute mus par la perspective de punitions administrées par Mademoiselle, assistée de quelques dominatrices sévères (mais justes ?).

A propos de justice, je fus rapidement déculotté avant même le début de l’atelier et de la dictée et fouetté à la cravache et à la badine par Mademoiselle puis par deux autres maîtresses. Est-ce injuste d’être ainsi fessé alors même qu’on a rien fait ? La réponse ne se fit pas attendre : si tel est mon bon plaisir, la punition est alors juste. Voilà comment Mademoiselle conçoit les choses et c’est bien ainsi. La preuve : même ceux qui avait plutôt rendu une dictée sans faute furent fessés… au nom de ce bon plaisir.

Deux jolies jeunes femmes faisaient partie de la promotion de vendredi dernier. Elles furent fessées comme tout le monde sans passe-droits. Mais c’est surtout la délicieuse D. qui ralliait de nombreux regards. Largement dénudée, les fesses déjà marquées par le fouet que lui avait infligé DirtyVonP au début de la séance, elle affichait sur sa généreuse et belle poitrine un message inscrit au marqueur et invitant les hommes présents à jouir sur ses seins. Avec l’autorisation de DirtyVonP, elle fut vite entourée de quelques uns d’entre nous, toujours prêts à rendre service et donc à obtempérer. Excité par ce joli corps offert et le sourire soumis de D., j’eu le plaisir de me répandre sur ses jolis seins, non sans avoir sollicité l’autorisation accordé d’un regard complice de Mademoiselle.

Des après-midi comme ça, on en redemande.